Quel parquet écolo choisir ?

0
358
Un homme qui pose un parquet

Le revêtement du sol de la maison mérite un soin particulier, car c’est un élément fondamental du foyer. Opter pour le parquet, c’est synonyme d’élégance et de résistance. Le parquet a son esthétisme particulier mais pour parfaire le confort qu’il apporte, il y a lieu d’en connaître la provenance pour ne pas – en en faisant l’acquisition – encourager la déforestation.

De fait, vous devez prendre en considération un certain nombre de caractéristiques pour choisir le bon bois de parquet afin qu’il soit un parquet écologique. Vous pouvez vous faire une idée en consultant le site myparquet.com. Ayez l’œil sur les labels, l’origine du bois et les mentions sur l’étiquette. Vous contribuez ainsi à la gestion durable de la forêt.

Parquet écolo pour protéger la forêt

Au moment de l’achat de votre parquet, veillez à vérifier certaines mentions telles que les certifications. Celles-ci (PEFC et FSC) sont les garantes de la bonne gestion forestière. Le label atteste que l’exploitation de la forêt se fait de façon durable, c’est-à-dire que les exploitants laissent aux essences le temps de régénérer.

De plus, il faut savoir que d’autres impacts environnementaux entrent en ligne de compte : l’utilisation de substances dangereuses, par exemple. Ces certifications ne sont délivrées qu’après contrôle des diverses étapes de la production, c’est-à-dire au départ de la forêt jusqu’au produit fini. Outre PEFC et FSC, l’écolabel atteste également que le produit est respectueux de l’environnement.

Pour bien s’assurer que le parquet est  écologique, vous pouvez également vérifier que le bois qui a permis de le fabriquer ne figure pas sur la liste des arbres interdit au commerce par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction (CITES).

La provenance à considérer

Vous pouvez vous renseigner auprès du vendeur si la mention d’origine du bois n’est pas inscrite sur l’étiquette. Pour être sûr des propriétés de l’essence que vous envisagez d’acheter, sachez qu’il est plus judicieux d’acheter du bois qui a été planté et a été transformé en France. Une étiquette flanquée d’un logo de la marque collective Parquet Français atteste l’origine des parquets issus de forêts françaises. De la sorte, non seulement vous vous limitez l’empreinte écologique liée aux émissions de gaz pendant le transport, mais vous créez aussi des emplois en France.

Les parquets en bois de chêne, de pin, de châtaignier et de hêtre sont les plus communs. Les essences tropicales résistent mieux aux pièces humides. Ainsi, veillez à vérifier non seulement la provenance du bois mais aussi son lieu de transformation en parquet. Il doit être issu de forêts certifiées et surtout ne pas avoir pour origine des pays déjà mis à l’index tels que : Albanie, Amazonie brésilienne, Birmanie, Cambodge, Cameroun, Chine, Congo-Brazzaville, Gabon, Indonésie, Laos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, République Démocratique du Congo, Russie, Thaïlande.

Parquet écolo, confort et esthétique

Ayez à l’esprit que opter pour un bois écolo, c’est surtout protéger sa santé. Pour mettre tous les atouts de votre côté, exigez un parquet où l’étiquette est bien explicite avec la mention « émissions dans l’air intérieur ». Etiqueté A+, le parquet aura moins d’émanations de composés organiques volatils. Ainsi, vous mettrez votre famille à l’abri des polluants qu’elle ne respirera pas.

Les labels sont un gage – quoiqu’ils aient des limites – du respect de l’environnement par l’équilibre des forêts. Certains parquets sont réputés naturels et pourtant ils sont enduits de produits chimiques tels que les colles, les sous couches isolantes, les vernis etc.

Le réflexe que vous devez avoir pour choisir votre parquet est d’opter pour le bois massif, ceci permet d’éviter le collage et la transformation avec des produits nocifs. L’écologique par excellence est d’installer un parquet en bois renouvelable comme le bambou ou autres parquets recyclés que vous pouvez trouver chez les récupérateurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here